TWO HOMES

Brückenschlagen zwischen empirischen Erkenntnissen und gesellschaftlicher und rechtlicher Praxis

2014-07-28

von Angela Hoffmeyer

Internationale Konferenz zur Paritätischen Doppelresidenz 2014

Die Kluft zwischen empirischen Erkenntnissen und gesellschaftlicher und rechtlicher Praxis überwinden

Angela Hoffmeyer. Generalsekretärin des Internationalen Verbandes.

Angela Hoffmeyer. Generalsekretärin. Internationale Rat für die Paritätische Doppelresidenz (ICSP).

 

Druckversion der Pressemitteilungen

deutsch

Internationale Konferenz zur Paritätischen Doppelresidenz_2014_ Presseinformation_2014-07-28

englisch

International Conference on Shared Parenting 2014_Press Information_2014-07-28

französisch

Communiqué de presse_Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014_2014-07-28

 

Bridging the Gap between Empirical Evidence and Socio-Legal Practice

Interdisciplinary Approaches to the Needs and Rights of Children whose Parents are Living Apart

from Angela Hoffmeyer

Bonn, Germany, 28 July 2014. The International Conference on Shared Parenting on 9-11 July 2014 in Bonn, Germany under the theme “Bridging the Gap between Empirical Evidence and Socio-Legal Practice” was the first international and interdisciplinary gathering of scholars, practitioners and NGO representatives interested in the emerging paradigm of shared parenting in families in which parents are living apart. The conference was jointly chaired by the President of the International Council on Shared Parenting (ICSP), Prof. Edward Kruk,Canada, and Prof. Dr. jur. Hildegund Sünderhauf, Lutheran University Nuremberg, Germany.
A wide range of topics as well as perspectives on shared parenting were discussed and debated, leading to sixmajor items. “Sharedparenting—beingdefined as encompassing both shared parental authority and shared parental responsibility with a minimum of one-third time with each parent, including weekday time — is a viable post-divorce parenting arrangement for the majority of children of divorce, and in their best interests.The above apply to the majority of children and families, including conflict families, but not to situations of substantiated family violence and child abuse” ,Prof. Sünderhauf stated. “Thus national family law should at least include the possibility to give shared parenting orders, even if one parent opposes it.”“Nevertheless, an accessible network of family relationship centres that offer family mediation and other relevant support services are critical in the establishment of a legal presumption of shared parenting, and vital to thesuccess of shared parenting arrangements”, Prof. Krukunder lined.
The Conference Conclusionsare available on the conference website.

The International Council on Shared Parenting (ICSP) will offer conferences on an annual basis. The follow-upInternational Conference on Shared Parentingis scheduled for28-30 May 2015 inBonn, Germany.

The International Conference on Shared Parenting 2014 was supported by the German Federal Ministry of Family (Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen und Jugend -BMFSFJ), by Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), a major German research funding organization, by the Lutheran University Nuremberg, by the City ofBonn andBonn Rhein Sieg Touristik GmbH, as well as byJoe Sorge, Dr. Ned Holstein and theNational Parents Organization (USA).

Angela Hoffmeyer
Secretary General International Council on Shared Parenting (ICSP)
Stiftsgasse 6, 53111 Bonn, Germany
+49-170 – 8 00 46 15
angela.hoffmeyer@twohomes.org
TWO HOMES

Réduire l’écart entre les preuves empiriques et les pratiques sociales et juridiques

Approches interdisciplinaires des besoins et des droits des enfants dont les parents vivent séparés

par Angela Hoffmeyer

Bonn, Allemagne, 28juillet 2014. La conférence internationale de la résidence alternée ¬ s’est déroulée du 9 au 11 juillet 2014 à Bonn, Allemagne, sur le thème « Réduire l’écart entre les preuves empiriques et les pratiques sociales et juridiques ». C’est la première conférence internationale et interdisciplinaire rassemblant des chercheurs, des professionnels et des associations représentatives intéressés par le modèle émergent de la résidence alternée dans les familles dont les parents vivent séparés. Elle a été animée conjointement par le président du conseil international de la résidence alternée (CIRA), le professeur Edward Kruk (Canada) et la professeure Hildegund Sünderhauf de l’université protestante de Nuremberg (Allemagne).

De nombreuses questions et perspectives sur la résidence alternée ont été étéprésentées et débattues, conduisant à de conclusionsautour de six thèmes majeurs.

« La résidence alternée -définie comme comprenant à la fois le partage de l’autorité et de la responsabilitéquotidienne avec un minimum d’un tiers de temps avec chaque parent incluant des jours de semaine-est l’arrangement parental qui fonctionne pour la majorité des enfants et dans leur intérêt supérieur, après la séparation de leurs parents. Ceci s’applique même en cas de conflits, en excluant les situations de violence familiale avérée et d’abus des enfants », déclare la professeure Sünderhauf. « En conséquence, les lois sur la famille devraient privilégier la résidence alternée même si l’un des parents s’y oppose. Cependant, pour que cet arrangement parental réussisse, il est nécessaire de mettre en place un réseau de services de médiation familiale et d’aide aux parents » souligne le professeur Kruk.

Les conclusions de la conférence sont disponibles à l’adresse.

Le conseil international de la résidence alternée (CIRA) organisera des conférences une fois par an. La prochaine conférence aura lieu du 28 au 30 mai 2015 à Bonn, Allemagne.

La conférence 2014 a été soutenue par le Ministère fédéral allemand de la famille (Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen und Jugend -BMFSFJ), par la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), une importante institution allemande de soutien à la recherche, par l’université protestante de Nuremberg, par la ville de Bonn et son office du tourisme (GmbH) ainsi que par Joe Sorge, le docteur Ned Holstein et l’organisation nationale des parents (USA).

Angela Hoffmeyer (Secrétaire générale)
Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA)
Stiftsgasse 6, 53111 Bonn, Allemagne
+49 – 170 – 8 00 46 15
angela.hoffmeyer@twohomes.org
TWO HOMES